//
you're reading...
Non classé

RUSSIE: Attentat à Saint-Pétersbourg

Une dizaine de personnes ont péri lundi dans un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg. Une enquête pour « acte terroriste » a été ouverte. Voici ce que l’on sait.

Un « kamikaze » originaire du Kirghizstan est l’auteur de l’attentat qui a fait 11 morts et 45 blessés lundi dans le métro de Saint-Pétersbourg, ont affirmé mardi les services de sécurité de cette ex-république soviétique d’Asie centrale.

« Le kamikaze dans le métro de Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie) était un ressortissant kirghize, Akbarjon Djalilov (…), né en 1995 », a déclaré le porte-parole des services de sécurité kirghizes, Rakhat Saoulaïmanov. « Il est probable qu’il a acquis la nationalité russe », a-t-il ajouté.

Cet attentat, qui n’a pas été revendiqué, intervient alors que l’organisation Etat islamique (EI) a appelé à frapper la Russie après son intervention en soutien aux forces de Bachar al-Assad en Syrie, fin septembre 2015.

Au moins 7.000 ressortissants de l’ex-URSS, dont environ 2.900 Russes, ont rejoint les groupes jihadistes en Irak et en Syrie, notamment au sein de l’EI, selon le FSB.

– L’explosion –

Selon les services antiterroristes et d’enquête, l’explosion est survenue à 14H40 locales (11H40 GMT) dans une rame circulant entre les stations Sennaïa Plochtchad et Tekhnologuitcheski Institout dans le centre de la deuxième ville de Russie.

Selon le Comité d’enquête, le conducteur du métro n’a arrêté la rame qu’à la station suivante « ce qui a permis de procéder sans attendre à l’évacuation et à l’aide des victimes ».

Photos et vidéo diffusées sur les réseaux sociaux ont montré le métro arrêté dans la station Tekhnologuitcheski Institout avec les portes soufflées et plusieurs personnes inanimées sur le sol de la station.

– Une « bombe artisanale » désamorcée –

Le Comité antiterroriste a annoncé avoir désamorcé une « bombe artisanale » dans une autre station très fréquentée du centre, « Plochtchad Vosstaniïa », sur la principale artère de la ville, la perspective Nevski et en face de la gare desservant Moscou.

Selon les services secrets du FSB, l’engin explosif a été découvert à 15H00 (12H00 GMT). 

– Le bilan –

L’explosion a fait une dizaine de morts. Sept personnes ont péri sur le lieu de l’explosion, une pendant le transport par ambulance et deux à l’hôpital — et 37 blessés dont six grièvement, a indiqué la ministre de la Santé Veronika Skvortsova. Selon elle, une adolescente de 15 ans a été hospitalisée avec un traumatisme crânien.

– La piste terroriste –

Saisi, le Comité d’enquête russe, organisme chargé des principales affaires, a ouvert une enquête pour « acte terroriste », précisant toutefois qu’il étudierait « toutes les autres hypothèses possibles ».

« Nous étudions toujours toutes les éventualités: accidentelle, criminelle et avant tout une action à caractère terroriste », a assuré Vladimir Poutine qui se trouvait à Saint-Pétersbourg au moment des faits.

La Russie a été frappée plusieurs fois par le terrorisme ces dernières années. La menace est particulièrement élevée depuis le lancement d’une intervention armée en Syrie en soutien au régime de Bachar el-Assad, en septembre 2015, et à un peu plus d’un an du Mondial 2018 de football.

Le 31 octobre 2015, un Airbus A321 transportant des touristes russes s’était écrasé dans le Sinaï égyptien peu après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh en direction de Saint-Pétersbourg, tuant ses 224 occupants. Le groupe Etat islamique avait revendiqué l’attaque.

En 2013, deux attentats suicides à Volgograd (sud) avaient fait 34 morts, quelques semaines avant les Jeux Olympiques de Sotchi.

– Sécurité renforcée –

Les autorités de Saint-Pétersbourg ont décrété trois jours de deuil localement à partir de mardi. Le métro de la deuxième ville de Russie était totalement fermé lundi en fin d’après-midi.

A l’échelle nationale, les services antiterrroristes ont annoncé avoir renforcé les mesures de sécurité notamment dans les transports. L’agence chargée du transport aérien a ordonné aux aéroports et compagnies aériennes de tout le pays d’appliquer des mesures supplémentaires.

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :