//
you're reading...
Non classé

NIGERIA: Une fillette kamikaze

Une fillette d’environ 10 ans a été tuée dans une tentative d’attentat suicide dans le nord-est du Nigeria, en activant sa ceinture explosive à l’approche des forces de sécurité, a rapporté mardi un membre des milices civiles.

« Une fille de 10 ans environ s’est approchée des campements militaires et a essayé de traverser la route en direction du camp de déplacés », a rapporté Musa Ahmad, qui travaille en soutien à l’armée nigériane contre le groupe islamiste Boko Haram.  ambulance_attentat-pas-ete-revendique

« Les soldats lui ont ordonné de s’arrêter, mais elle les a ignorés. Ils ont menacé de lui tirer dessus et c’est alors qu’elle a obéi aux ordres et a soulevé son hijab », elle avait des explosifs sur elle, elle les a activés et elle a explosé », a expliqué le milicien.

L’attaque, qui s’est déroulé lundi à la mi-journée dans la commune de Banki, dans l’Etat du Borno, à la frontière avec le Cameroun, n’a pas fait d’autre victime.

Selon ce témoin, le 18 janvier, une jeune femme accompagnée d’un adolescent ont été tués par l’explosion de leurs charges alors qu’ils refusaient de se soumettre à une fouille, selon le milicien. En avril 2016, au moins 7 personnes ont été tuées dans le camp lors d’un double attentat-suicide perpétré par deux femmes.

Des milliers de civils ont trouvé refuge à Banki, à 130 km de la capitale de l’Etat, Maiduguri, berceau de Boko Haram, dont l’insurrection a fait plus de 20.000 morts et plus de 2 millions de déplacés depuis 2009.

Un autre attentat a par ailleurs fait un mort mardi dans une mosquée de Dalori, dans la périphérie de Maiduguri, pendant la première prière du matin.

« Un fidèle, qui était en charge de la surveillance des lieux, l’a attrapé et les explosifs se sont déclenché, tuant les deux. Mais les fidèles à l’intérieur de la mosquée ont été sauvés », a expliqué Shuaibu Abubakar, un résident témoin de l’attaque.

Il y a un an, le 30 janvier 2016, au moins 85 personnes avaient été tuées à l’extérieur du camp de déplacés de Dalori lors d’une attaque des combattants de Boko Haram.

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :