//
you're reading...
Non classé

RD-CONGO:  »Révélations des détournements »–« montages grossiers » selon la RDC

La présidence de la République démocratique du Congo a qualifié de « montages grossiers » les révélations faites le week end dernier par un quotidien belge sur des présumées malversations financières dans une banque tenue par un proche du président Joseph Kabila.

Selon le quotidien belge Le Soir, des documents compromettants ont été déposés dans sa rédaction par un homme qu’il présente comme un petit fils de l’ancien Premier ministre Patrice-Emery Lumumba de l’ex-Congo-belge.

Jean-Pierre Kambila, directeur de cabinet adjoint du président Kabila.

Jean-Pierre Kambila, directeur de cabinet adjoint du président Kabila.

L’article fait état de plusieurs transactions impliquant directement des proches de M. Kabila et qui s’apparentent à des détournements portants sur plusieurs millions de dollars destinés à l’organisation des élections dont la présidentielle initialement prévu avant la fin de l’année.

Des documents publiés accusent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) d’avoir effectué des opérations financières « douteuses ».

« ces sont des montages grossiers et ridicules pour tout simplement nuire aux autorités » congolaises, a déclaré Jean-Pierre Kambila, directeur de cabinet adjoint du président Kabila. « Aucun détournement, aucune infraction dans les révélations » de Jean-Jacques Lumumba, ex-employé de la BGFI Bank cité par Le Soir, a-t-il ajouté.

« La Céni dénonce les liens établis abusivement entre les transactions effectuées à BGFI Bank et la non-tenue des élections. C’est un discours malhonnête », a déclaré pour sa part Corneille Nangaa, président de la Céni.

Cette affaire surgit alors que la RDC est minée par une crise politique liée au report à avril 2018 de la présidentielle qui devait se tenir avant la fin de cette année. La majeure partie de l’opposition congolaise exige le départ de M. Kabila à la fin de son mandat le 20 décembre.

La BGFI est une banque dirigée par un proche du chef de l’Etat congolais et réputée proche des hommes du pouvoir.

Dans son « éditorial », la Radio-télévision nationale congolaise (RTNC) a fait valoir que « la culture du cash » est une pratique courante en RDC. Pour ce média public, « au-delà d’un complot contre les institutions », les révélations du journal belge est un « complot contre le peuple congolais » mû par des « méthode impérialiste ».

Deux organisations congolaises ont appelé le procureur général de la République à ouvrir une enquête sur cette affaire.

Le sénateur d’opposition Jacques Djoli a appelé à l’institution rapide d’une « commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière » en vue de donner « une suite judiciaire. »

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :