//
you're reading...
Non classé

CONGO: 4 militaires tués dans le Pool (sud du Congo)

Au moins quatre militaires ont été tués depuis le début de la semaine dans le Pool (sud du Congo) lors d’accrochages avec les ex-combattants ninjas de l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi, a-t-on appris jeudi de sources policière et militaire.

« Deux militaires ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu’ils convoyaient une ambulance transportant des malades (partis de Kinkala, chef lieu-du Pool) évacués sur Brazzaville », a déclaré à la presse le capitaine Patrick Okomo, un des responsables des opérations de l’armée dans la région du Pool. police_controle_0

« Deux autres militaires ont perdu leur vie lundi à Kimbedi (dans le Pool) après l’attaque par les ex-combattants ninjas d’une base que ces militaires gardaient », a ajouté M. Okomo sans donner de chiffres du côté des assaillants.

L’information a été confirmée par le colonel Jules Monkala Tchoumou, porte-parole de la police, pour qui « le Pool est en train de vivre une situation dramatique (…) et les populations subissent des atrocités à huis clos ».

Les affrontements des derniers jours entre forces loyalistes et ex-combattants ninjas ont provoqué un exode massif des populations du Pool, notamment sur l’axe Brazzaville-Kinkala où plusieurs villages ont été vidés de leurs habitants.

Baluchons sur la tête, ces populations (femmes et enfants en majorité) prennent la route de Kinkala ou d’autres villages (intérieurs) jusque-là épargnés par les troubles.

Le ministère de l’action humanitaire ignore pour le moment le nombre de personnes déplacées.

La situation sécuritaire du Pool, où l’armée a affronté les ex-combattants ninjas entre 1998 et 2003 avant un cessez-le-feu, s’est dégradée depuis début avril après l’attaque des quartiers sud de Brazzaville.

Cette attaque avait coïncidé avec la validation par la Cour constitutionnelle de l’élection du président Denis Sassou Nguesso (avec 61% de suffrages) pour un troisième mandat.

Né en 1943 M. Sassou Nguesso cumule plus de 32 ans à la tête du Congo.

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :