//
you're reading...
Non classé

ETATS-UNIS:  »Affrontements »: 12 policiers ont été blessés à Charlotte

Douze policiers ont été blessés mardi soir à Charlotte en Caroline du Nord dans l’est des Etats-Unis lors d’affrontements survenus après la mort d’un noir américain abattu par un policier également noir, selon les autorités et des médias locaux.

Selon ces médias, un nombre indéterminé de civils ont également été blessés lors des heurts. 

Après le décès de Keith Lamont Scott, 43 ans, des manifestants se sont rassemblés près du lieu où il a été abattu en brandissant des pancartes affirmant « les vies des Noirs comptent » et scandant le slogan « Pas de justice, pas de paix », selon une chaîne de télévision locale.

Lors des affrontements, « environ 12 policiers ont été blessés dont un touché à la tête par une pierre », a indiqué dans un tweet la police de Charlotte-Mecklenberg. Ces policiers ont été blessés alors « qu’ils protégeaient notre communauté lors d’une manifestation », a-t-elle ajouté dans un autre tweet.

La chaîne locale WSOC-TV a précisé que la police avait eu recours notamment à des armes anti-émeutes et à du gaz lacrymogène pour essayer de contenir la colère de la foule. Plusieurs véhicules de police ont été attaqués et endommagés, selon les autorités.

Responsable de la mort de Keith Lamont Scott, le policier noir Brentley Vinson a été suspendu de ses fonctions. Selon la chaîne de télévision locale, il faisait partie d’un groupe de policiers mandatés pour arrêter un suspect.

Keith Lamont Scott qui n’était pas cette personne recherchée était dans une voiture sur un parking d’immeuble et était en possession d’une arme à feu, selon la police. Ses proches ont en revanche affirmé qu’il n’avait qu’un livre à la main.

La discussion s’est envenimée et les policiers ont affirmé s’être sentis menacés par Keith Lamont Scott jusqu’à ouvrir le feu.

Le maire de Charlotte, Jennifer Roberts, a appelé les habitants de la ville au calme. Cette affaire « mérite des réponses et une enquête complète va être menée », a-t-elle promis sur Twitter, en indiquant vouloir travailler à ce sujet avec les responsables de la communauté noire.

Les tensions raciales ont été ravivées aux Etats-Unis depuis deux ans par une succession de bavures et violences policières, la plupart du temps envers des hommes noirs non armés.

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :