//
you're reading...
Non classé

TURQUIE: UE met en garde la Turquie

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont mis en garde lundi la Turquie contre la tentation d’une répression généralisée, trois jours après le coup d’Etat avorté.

« Nous disons aujourd’hui que l’Etat de droit doit être protégé pour le bien » de la Turquie, a affirmé Mme Mogherini à la presse en arrivant à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles. 

« Il n’y a aucune excuse pour que la Turquie prenne des mesures pour s’en éloigner (de l’Etat de droit) », a insisté l’Italienne. « Nous allons envoyer un message fort en ce sens à la Turquie », a-t-elle averti.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a également prévenu: « Nous devons être vigilants pour que les autorités turques ne mettent pas en place un système politique qui se détourne de la démocratie ».

« La Turquie a fait beaucoup d’avancée, beaucoup de progrès, beaucoup de réformes ces dernières années, le danger serait celui d’un retour en arrière face à la démocratie », a-t-il ajouté.

Au total, quelque 6.000 militaires ont déjà été placés en garde à vue et près de 3.000 mandats d’arrêt ont été délivrés à l’encontre de juges et de procureurs, après la tentative de coup d’Etat déclenchée vendredi soir qui a officiellement fait au moins 290 morts, dont plus de 100 putschistes.

Le commissaire européen à l’Elargissement Johannes Hahn, chargé du dossier de la candidature turque à l’UE, a suggéré que le gouvernement turc avait déjà préparé, avant la tentative de coup d’Etat, une liste de personnes à arrêter.

« Je pense que le fait que les listes soient déjà disponibles juste après l’événement montre qu’elles ont été préparées pour être utilisées à un certain moment », a observé M. Hahn.

La demande d’adhésion de la Turquie à l’UE s’est heurtée aux inquiétudes grandissantes des Etats membres quant aux dérives autoritaires du régime du président Recep Tayyip Erdogan en matière de liberté de la presse et de droits de l’Homme.

Boris Johnson, qui assiste à son premier conseil des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles, après sa nomination surprise à la tête du Foreign Office, a aussi appelé les autorités turques à « la retenue et la modération ».

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a également demandé aux autorités turques de « réagir de façon proportionnée ».

Il s’est en particulier inquiété du possible rétablissement de la peine capitale en Turquie, évoqué dimanche par M. Erdogan. La peine de mort y a été officiellement abolie en 2004 dans le cadre de la candidature d’Ankara à l’entrée dans l’Union européenne.

« La peine de mort est un problème pour nous », a insisté M. Reynders.

Par Guylain Gustave Moke

WordPress

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :