//
you're reading...
Non classé

ISRAEL: La loi controversée sur les ONG

Le parlement israélien a approuvé une loi controversée qui oblige les ONG recevant la plus grande partie de leur financement de gouvernements étrangers de le déclarer officiellement, a annoncé mardi un porte-parole de la Knesset.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu

La loi, qui selon ses détracteurs cible les groupes de gauche qui font campagne pour les droits des Palestiniens, a été votée par 57 voix contre 48, après un long débat.

« La loi entend s’occuper du phénomène des ONG qui représentent des intérêts étrangers d’Etats étrangers, tout en agissant sous le couvert d’organisations locales cherchant à servir les intérêts du public israélien », est-il écrit en préambule.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré que le but de la loi était « d’empêcher une situation absurde où des Etats étrangers se mêlent des affaires intérieures d’Israël en finançant des ONG, sans que le public israélien n’en soit conscient ».

« Contrairement aux revendications de la gauche, l’approbation de la loi va augmenter la transparence, contribuer à créer un discours qui reflète l’opinion publique israélienne et renforcer la démocratie », a-t-il écrit sur sa page Facebook après le vote final.

De précédentes versions de la loi avaient inclus l’obligation pour les représentants d’ONG se trouvant sous le coup de cette loi de porter une indication distinctive les identifiant comme tels et de déclarer leurs sources de financement lors de leurs interventions devant une commission de la Knesset, le parlement israélien.

Le chef de l’opposition israélienne Isaac Herzog a affirmé que la loi constitue « les bourgeons du fascisme qui fleurit en Israël ».

Pour le chef de la liste arabe au Parlement israélien, Ayman Odeh, la loi cherche à « intimider et faire disparaître les quelques organisations qui agissent et se battent dans la sphère publique pour l’égalité » de traitement envers les Arabes.

La loi ne se réfère pas spécifiquement aux organisations de gauche, mais pourra être appliquée pour 25 ONG. Les ONG de droite, celles en faveur par exemple de l’occupation israélienne de la Cisjordanie, ont tendance à dépendre de dons privés, auxquels la loi ne s’applique pas.

Plusieurs ONG israéliennes de gauche reçoivent de grandes parties de leur financement de l’étranger, y compris de gouvernements européens.

Par Guylain Gustave Moke

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :