//
you're reading...
Non classé

NIGERIA: 4 kidnappés dans une attaque de Boko Haram

Les jihadistes de Boko Haram ont tué quatre villageois et kidnappé quatre femmes lors d’un raid contre un village reculé du nord-est du Nigeria, a annoncé mercredi l’armée nigériane, affirmant que le groupe islamiste armé était désormais « sous pression » dans son propre fief.

Le Président Nigerian Buhari arrive au sommet anti-corruption á Londres

Le Président Nigerian Buhari arrive au sommet anti-corruption á Londres

Cette nouvelle attaque a été perpétrée mardi dans le village de Kutuva, situé dans le district de Damboa, de l’Etat de Borno, le plus endeuillé par les violences islamistes au cours des dernières années, a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée, le colonel Sani Usman.

« Des terroristes de Boko Haram à moto ont attaqué le village. Ils ont tué quatre habitants et pris en otage quatre femmes. Des habitants du village voisin de Kaya ont tenté de les rattraper… mais ont malheureusement perdu leur trace », a souligné ce responsable militaire.

Ces raids éclairs dans des villages reculés étaient un des modes d’opération de prédilection de Boko Haram au début de sa rébellion en 2009, mais ils sont devenus beaucoup plus rares depuis le début de l’année 2015.

Le groupe, affilié à l’organisation Etat islamique (EI), a enlevé des milliers de personnes, y compris des femmes et des enfants, pour les enrôler de force comme combattants, ou les utiliser comme esclaves sexuels ou comme bombes humaines.

L’armée nigériane, qui avait lancé une offensive en avril dernier contre le fief de Boko Haram dans la forêt de Sambisa (Etat de Borno), tentait mercredi de retrouver les femmes kidnappées. « Les soldats font tout ce qu’ils peuvent pour traquer (les insurgés) et sauver les femmes », a dit M. Usman.

« Boko Haram a vraiment été affaibli, mais ils essaient de sauver la face et c’est pourquoi ils s’en prennent à des cibles vulnérables, car ils sont sous pression », a ajouté le porte-parole de l’armée, affirmant que 17 combattants « affamés » s’étaient « rendus » cette semaine dans le district de Damboa.

Depuis sept ans, l’insurrection de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de réfugiés. Les armées des quatre pays touchés par Boko Haram -Nigeria, Tchad, Niger et Cameroun – ont annoncé la semaine dernière le lancement imminent d’une vaste offensive contre les rebelles islamistes, après une attaque sanglante dans le sud du Niger.

AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :