//
you're reading...
Non classé

RD-Congo: La marche de l’opposition le 26 Mai 2016

L’opposition Congolaise manifeste jeudi, 26 mai 2016 pour accentuer sa pression sur le régime sécuritocrate de Kabila, réclamant les élections, présidentielle et législatives, dans le délai constitutionnel( Article 73) et dire haut et fort: »NON » á un troisième mandat éculé de Joseph Kabila(Article 220), sur fond de mécontentement populaire dans ce pays en pleine débâcle politique.

La derniére Marche pacifique de l'opposition á Kinshasa, 27 Set 2014

La derniére Marche pacifique de l’opposition á Kinshasa, 27 Set 2014

Organisant protestations sur protestations depuis l’année passée, l’opposition politique Congolaise est engagée dans un véritable contre-la-montre: si elle veut courber le régime bonapartiste de Kabila au respect de la constitution et obtenir de nouvelles élections, elle doit s’opposer avec la dernière goutte de leur sang á un derechef du pouvoir d’une révision constitutionnelle( la raison sous jacente du dialogue pour la MP-Majorité Présidentielle) et exiger la dissolution du bureau de la Ceni, instrumentalisé par le régime.

La marche du 26 Mai 2016, sous la bannière: Yebela ( vous devrez savoir- tiré de Lingala, langue populaire á Kinshasa), tente á défier l’arrêt rendu par la cour constitutionnelle le 13 mai dernier, interprétant l’article 70 de la constitution par requete-petition de la MP. Avec une interprétation schizophrénique, la Haute Cour avait jugé qu’il serait constitutionnel pour le président sortant, Joseph Kabila, de rester en fonction, á l’absence des élections.

L’opposition Congolaise en voit a cet interprétation, une démarche putschiste de Kabila de s’éterniser au pouvoir au plus grand dam du peuple Congolais.

« Pour nous cette décision n’existe pas », a clamé le porte-parole de l’opposition républicaine annonçant sous forme de défi que, dès jeudi, de nouvelles manifestations auront lieu contre la Ceni, afin qu’elle accélère son travail, contre Joseph Kabila, afin qu’il retrouve sa conscience politique et respecter la constitution.

Excédés par ces tracas du quotidien, auxquels s’ajoutent le carnage á Béni, le chômage, les intimidations contre les journalistes, activistes politique (Lucha +ONG), au débâcle économique plus des deux tiers des Congolais (78%) souhaitent le départ inconditionnel de Kabila, élu frauduleusement jusqu’au 19 Decembre 2016.

Surfant sur ce mécontentement populaire, l’opposition devrait demander un référendum révocatoire à son encontre, une option prévue dans la Constitution et mais jamais utilisée dans l’histoire du pays.

Une timide pression internationale se fait jour: les 28 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, réunis à Bruxelles, se sont penchés sur la situation en RDC où la dégradation récente des perspectives électorales les préoccupe fortement. Dans une déclaration commune ils appellent au gouvernement congolais à relancer le processus qui doit conduire à la tenue des élections, dans les délais prévus par la Constitution de la RDC et remis en cause par la décision de la Cour constitutionnelle de Kinshasa.

Ils appellent aussi au respect de la liberté d’expression et dénoncent les harcèlements et l’intimidation contre des politiciens, des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme. Ils demandent à tous d’assumer leur responsabilité individuelle, en particulier les responsables des institutions chargées de la justice et de la sécurité, en évoquant les conséquences des manquements éventuels. –

En face, le camp présidentiel, qui contrôle encore la majorité des institutions, se veut inflexible.

Par Guylain Gustave Moke

Analyste Politique/Journaliste d’Investigation

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :