//
you're reading...
Non classé

RD-CONGO: PPRD accuse « les impérialistes » pour la crise politique

Le parti du président congolais Joseph Kabila a accusé mardi « les impérialistes » occidentaux de chercher à déstabiliser la République démocratique du Congo (RDC), à l’occasion d’une cérémonie de célébration de la prise de pouvoir par Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila, qui est suspecté de vouloir rester au pouvoir au-delà de la fin de son mandat.

Le PPRD, (PPRD, au pouvoir), a tenu un meeting ce mardi 17 mai 2016 à la place du Cinquantenaire, sur le Boulevard Triomphal, à l’occasion de la commémoration de l’entrée de l’AFDL à Kinshasa.

Le PPRD, (PPRD, au pouvoir), a tenu un meeting ce mardi 17 mai 2016 à la place du Cinquantenaire, sur le Boulevard Triomphal, à l’occasion de la commémoration de l’entrée de l’AFDL à Kinshasa.

« Qui sont-ils pour imposer un système de légitimité en RDC ? Il n’appartient pas aux Belges, aux Français, et aux autres d’interpréter les lois congolaises dans le but de détruire ce pays (…) », a lancé Henri Mova, le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, au pouvoir), en lingala, l’une des langues nationales de la RDC, lors de cette réunion politique à Kinshasa.

« Nous disons non à la balkanisation de la RDC, non à l’intrusion étrangère, non aux impérialistes », a poursuivi M. Mova devant près d’un millier de sympathisants, principalement des jeunes.

« La Cour constitutionnelle a tranché, le président Kabila est là et sera encore là », a martelé M. Mova.

Le 11 mai, la Cour constitutionnelle a rendu un arrêt autorisant Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, à rester en fonction au-delà du terme de son mandat, fin 2016, si l’élection présidentielle, à laquelle la Constitution lui interdit de se présenter, n’est pas organisée avant le 20 décembre. L’opposition a qualifié cette décision « d’imposture ».

Plusieurs dirigeants de la majorité réclament depuis plusieurs mois une transition de deux à quatre ans.

Les Occidentaux et l’ONU déplorent depuis plusieurs mois une tendance accrue à la répression en RDC.

Le 12 mai, la France a appelé les autorités congolaises à préparer « de bonne foi » les élections au lendemain de la décision de la Cour constitutionnelle.

Londres, de son côté, a mis en garde vendredi contre des « risques de s’écarter de l’ordre constitutionnel ».

La Grande-Bretagne a affirmé envisager, avec ses partenaires européens, des « sanctions ciblées » contre les responsables d' »actes de répression », faisant référence aux récents ennuis judiciaires de l’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré de l’opposition et visé par une récente enquête pour « recrutement de mercenaires ».

Par Guylain Gustave Moke

Analyste Politique/Journaliste d’Investigation

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :