//
you're reading...
Non classé

ANGOLA: 18 jeunes opposants condamnés à deux mois de prison

Les dix-huit jeunes opposants angolais arrêtés samedi dernier à Lobito (ouest) lors d’une manifestation de soutien à d’autres militants incarcérés depuis juin à Luanda ont été condamnés vendredi soir à deux mois de prison pour avoir distribué des tracts anti-gouvernement, selon leur avocat. angola_prison

Les dix-huit accusés peuvent néanmoins sortir de prison dès lundi à condition de payer une amende de 55260 kwanzas chacun (380 euros), selon Me David Mendes.

Les dix-huit jeunes opposants parmi lesquels figurent Sigilo Suburbano et Avisto Botha, deux rappeurs engagés et connus en Angola ont été condamnés pour avoir illégalement distribué des tracts anti-gouvernement sur la voie publique.

Ils ont cependant ont été acquittés de l’accusation de désobéissance civile, la cour estimant que leur rassemblement était légal.

« Si la manifestation est légale, alors la distribution de tracts doit l’être aussi », a regretté l’avocat des dix-huit militants.

« A la fin de son jugement, le juge a conseillé à mes clients de ne plus faire ce genre de manifestation, ce qui pour nous est absurde. Le juge a pris une décision politique » a-t-il ajouté.

Les militants avaient été arrêtés la semaine dernière à Lobito alors qu’ils s’étaient rassemblés pour protester contre la détention de quinze prisonniers à Luanda accusés de rébellion et de tentative de destitution du Président et incarcérés depuis juin.

Les jeunes opposants ont passé le week-end en prison, leur amende n’ayant pu être réglée vendredi soir, dans la foulée du jugement.

Ces manifestants, dont la plupart appartiennent au Mouvement révolutionnaire de l’Angola, demandent depuis quatre ans le départ du président Jose Eduardo Dos Santos qui est au pouvoir depuis 1979, mais également plus de justice et de liberté d’expression.

Ils souhaitent également que les quinze détenus de Luanda incluant le rappeur Luaty Beirao, qui a interrompu fin octobre une grève de la faim après 36 jours de jeûne, soient libérés.

L’Angola, deuxième producteur de pétrole d’Afrique, subit de plein fouet la crise pétrolière qui aggrave encore les conditions de vie de la population. Plus d’un tiers (36,6%) des Angolais vivent sous le seuil de pauvreté, selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :