//
you're reading...
Non classé

LIBYE: Le Parlement reconnu prolonge son propre mandat

Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a décidé de prolonger son mandat au-delà de sa date d’expiration initialement prévue, le 20 octobre, et ce jusqu’à l’élection d’un nouvel organe législatif, a annoncé son porte-parole Faraj Bouhachem.parlement

« Le mandat du Parlement sera prolongé jusqu’à l’élection d’un nouvel organe législatif conformément à la Constitution définitive du pays », a-t-il déclaré. « Il ne s’agit que d’une mesure préventive qui mettra le Parlement à l’abri des pressions pendant les négociations » interlibyennes sous l’égide des Nations unies à Skhirat, au Maroc, « et évitera un vide constitutionnel » a indiqué Faraj Bouhachem.  »

Le vote sur l’amendement à la Déclaration constitutionnelle s’est fait en deux phases. Au cours d’une première séance à laquelle ont participé 131 députés, il a été question de divers sujets dont la feuille de route, la formation du gouvernement d’union nationale et le dialogue à Skhirat.

A l’issue de cette première séance, 110 députés étaient en faveur de l’amendement ( ) Puis, au cours d’une deuxième séance dans l’après-midi, 131 députés ont voté pour l’amendement », a déclaré le porte-parole, au cours d’une conférence de presse donnée lundi soir à Tobrouk.

Le Parlement, dont le siège est dans l’est de la Libye, a toutefois souligné sa volonté de poursuivre le dialogue entamé à Skhirat, mais également son attachement à l’accord paraphé en juillet dernier que l’autorité législative rivale non reconnue, installée à Tripoli, a refusé de signer.

Près de quatre ans après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans le chaos avec deux Parlements -et deux gouvernements- rivaux-, le CGN (Congrès général national) sous la coupe de la coalition des milices Fajr Libya dont le siège est à Tripoli, l’autre siégeant à Tobrouk (est), reconnu par la communauté internationale.

« Les membres du Parlement ont estimé que l’adoption d’une feuille de route aurait pu envoyer un signal négatif aux participants au dialogue et c’est la raison pour laquelle les députés ont finalement préféré opter pour la prolongation du mandat de façon provisoire », a expliqué M. Bouhachem.

Les deux camps rivaux en Libye se sont remis à la table des négociations lundi au Maroc pour essayer de parvenir à un accord de sortie de crise permettant la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Par Guylain Gustave Moke

WordPress/AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :