//
you're reading...
Non classé

RDC: 50 Casques bleus sud-africains rapatriés

Cinquante Casques bleus sud-africains de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco) vont être rapatriés car ils auraient commis des fautes disciplinaires, a déclaré jeudi l’armée sud-africaine.

« Ils sont pour l’instant au nombre de 50, pour 13 incidents », a déclaré le porte-parole et brigadier général Xolani Mabanga à l’AFP, précisant que les 50 soldats feraient face à des mesures disciplinaires en Afrique du Sud.

« Une des raisons est qu’ils ont violé le couvre-feu », a indiqué M. Mabanga, ajoutant que l’enquête était encore en cours et que les soldats attendaient la conclusion de formalités administratives avant leur rapatriement.

Selon la chaîne de télévision locale eNCA, les Casques bleus se seraient rendus la semaine dernière dans un bar fréquenté par des prostituées à Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu (est). soldats3

L’Afrique du Sud a déployé 1.388 soldats en RDC au sein de la brigade d’intervention de l’ONU, qui tente de pacifier l’est du pays, déchiré par le conflit.

La Monusco est présente en RDC depuis 15 ans, et est la plus importante mission de maintien de la paix de l’ONU. Elle déploie près de 20.000 hommes en uniforme dans le pays.

Son mandat est essentiellement axé sur la protection des populations civiles, mais aussi sur le désarmement, la démobilisation, le rapatriement et le réintégration des groupes rebelles.

EN 2005, l’ONU a interdit aux Casques bleus d’avoir des relations sexuelles avec des résidents congolais, suite à des allégations d’abus sexuel d’adolescentes par les soldats.

Par Guylain Gustave Moke

WordPress/AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :