//
you're reading...
Non classé

CORÉE du NORD: Le dirigeant nord-coréen élu au parlement avec 100% des suffrages

Le dirigeant nord-coréen a été élu dimanche au parlement du régime qu’il dirige, comme tous les autres candidats du parti unique qui se présentaient sans adversaires avec pour les électeurs l’obligation de voter.a27db2161383ca17027bb9dd9f5086bef33ba38e[1]

Comme attendu, chaque bulletin déposé par les électeurs de sa circonscription est revenu à Kim Jong-Un, tous les inscrits ont voté et tous les votes étaient exprimés.

Commandant suprême des forces armées de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), président de la Commission de défense nationale, le troisième Kim du nom est désormais député.

Son élection « est l’expression (…) du soutien absolu du peuple et de sa confiance profonde dans le dirigeant suprême Kim Jong-Un » que les Nord-Coréens tiennent « en haute estime », a commenté l’agence de presse officielle KCNA.

Il s’agit de la première élection de l’Assemblée suprême du peuple depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un après la mort de son père Kim Jong-Il en décembre 2011.

Comme son père avant lui, Kim se présentait dans la circonscription numéro 111, celle du Mont Paektu. La télévision y montrait des centaines de soldats faisant la queue pour déposer leur bulletin dans l’urne, avant de s’incliner devant les portraits de Kim Il-Sung et Kim Jong-Il accrochés au mur.

Le Mont Paektu est situé dans les confins septentrionaux de la Corée du Nord, près de la frontière chinoise. Il est considéré comme sacré par les Nord-Coréens car le fondateur du pays, Kim Il-Sung, père de Kim Jong-Il, y établit un camp de guérilla antijaponaise du temps de la colonisation de la Corée par le Japon.

L’historiographie officielle du régime assure que Kim Jong-Il est né sur cette montagne en 1942.

KCNA a exalté lundi les qualités de Kim Jong-Un, digne successeur selon l’agence de Jong-Il et Il-Sung.

Les élections parlementaires se tiennent normalement tous les cinq ans et l’assemblée ne se réunit qu’une ou deux fois par an, souvent lors d’une session unique d’une journée pour voter le budget et entériner les décisions prises par le parti des Travailleurs.

La dernière session remonte à avril 2013. Y avait été adopté un décret spécial officialisant le statut de puissance nucléaire de la Corée du Nord.

AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :