//
you're reading...
Non classé

MAROC: Les Marocains continuent á manifester

Plusieurs centaines de personnes ont à nouveau manifesté mercredi soir à Rabat en réaction à la grâce royale récemment accordée par erreur à un pédophile espagnol, réclamant notamment que toutes les responsabilités soient établies, a constaté un photographe de l’AFP.8ed0edad8bb5d7e9a655f325c1f35fe9e2651398_0[1]

Malgré l’annulation de cette grâce par le roi dimanche, puis l’arrestation du pédophile le lendemain en Espagne, ce rassemblement a été maintenu devant le Parlement, là même où une première manifestation d’envergure avait été violemment réprimée vendredi dernier, renforçant le mouvement d’indignation.

Cette fois, les manifestants ont pu se réunir dans le calme, sous une discrète surveillance policière, d’après la même source.

Les slogans scandés et les pancartes brandies appelaient à une totale transparence sur les raisons de la présence de Daniel Galvan, condamné en 2011 à 30 ans de prison pour des viols sur 11 mineurs, dans la liste des 48 prisonniers espagnols graciés par Mohammed VI au nom de l’excellence des relations entre Rabat et Madrid.

Comme la veille à Casablanca, où près de 2.000 personnes avaient pris part à un sit-in, des bougies ont été allumées en hommage aux victimes du pédophile, un homme âgé d’une soixantaine d’années qui se trouve depuis mardi en prison préventive, en attendant que la justice espagnole tranche sur son sort.

Plus largement, les manifestants ont réclamé une pleine indépendance de la justice, à la lumière de cette polémique.

Jusque-là, les conclusions de l’enquête ordonnée par le roi ont entraîné la révocation du directeur de l’administration pénitentiaire, celle-ci étant accusée d’avoir « transmis par inadvertance des informations erronées (sur) la situation pénale de l’intéressé ».

L’indignation au Maroc a été d’autant plus forte que le royaume a connu au cours des derniers mois diverses affaires de pédophilie qui ont choqué l’opinion.

En réponse à cette colère, Mohammed VI a reçu mardi à Rabat les familles des victimes du pédophile, et leur a témoigné de sa « compassion » et de son « empathie ».

Samedi dernier, le Palais royal avait en outre assuré que le souverain ignorait tout des « crimes abjects » commis par Daniel Galvan au moment de sa grâce.

Par Guylain Gustave Moke

WordPress/AFP

Publicités

À propos de Guylain Gustave Moke Munsche Mvula

Journaliste International,Analyste Politique, Guylain Gustave Moke vous invite á partager les Informations politiques credibles et dignes de foi. Parce que le monde n’a jamais changé aussi vite, l’actualité internationale est, chaque jour, plus difficile à décrypter. Les grilles de lecture toutes faites ne suffisent pas. Certains thèmes s’imposent parce que tout le monde en parle. D’autres sujets plus lointains peuvent éclairer les grandes questions du moment. Rien de ce qui nous arrive n’est intelligible sans tenir compte de notre place dans le monde, sans être à l’écoute de la planète. Je vous invite à enrichir notre débat dans un esprit libre et constructif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :